Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

P. Diddy face à la justice américaine

Le rappeur P. Diddy devant sa demeure

La police fédérale américaine a mené des raids dans les propriétés de Miami et Los Angeles de Sean Combs, alias P. Diddy, dans le cadre d’une enquête pour trafic sexuel présumé. Les opérations ont eu lieu le 25 mars 2024, capturant l’attention médiatique internationale. Les fils de Diddy, Justin et Christian Combs, ont été vus menottés, bien que le rappeur lui-même n’ait pas été présent lors des perquisitions.

Les fils de P. Diddy, Justin et Christian Combs, aperçus menottés – TMZ via PopBase sur X

Des images montrant P. Diddy à l’aéroport d’Opa Locka, en Floride, ont circulé, alimentant les rumeurs de fuite. Cependant, ces spéculations ont été rapidement contredites, révélant que l’artiste n’a pas tenté d’échapper à la justice. Malgré l’atterrissage de son jet privé à Antigua, Diddy n’était paradoxalement pas à bord de l’appareil.

P. Diddy vu à l'aéroport de Miami après la perquisition de ses domiciles – TMZ via X

Ces raids surviennent après que des soupçons de violences et trafics sexuels ont été portées contre lui ces derniers mois. Cassie Ventura, son ex-compagne, a été la première à accuser publiquement Diddy en novembre 2023, suivi par d’autres allégations du même acabit.

P. Diddy a fermement nié toutes ces accusations, déterminé à se battre pour son honneur et celui de sa famille. L’enquête ne fait que commencer et on peut s’attendre dans les semaines qui suivent à une hystérie collective, voire à un procès spectacle qu’il y ait culpabilité ou pas…