Fashion shopper : de quoi s’agit-il ?

Jeune femme asiatique ravie de sa séance de shopping et portant des sacs de plusieurs couleurs

Le terme « fashion shopper » désigne, au sens étymologique du terme, une personne qui aime acheter des articles de mode. Mais en réalité, le terme de fashion shopper renvoie à deux réalités très différentes. Car les évolutions langagières ont apporté leur lot de transformations, si bien que le fashion shopper est devenu une expression à double emploi.

Fashion shopper : le passionné de mode

Avant tout, le terme fashion shopper est utilisé pour définir une personne qui aime faire du shopping à la recherche des dernières tendances : une personne passionnée par la mode, la personne de référence lorsqu’il s’agit de savoir ce qui est à la mode et ce qui ne l’est pas.

Le fashion shopper par excellence essaie de porter des vêtements avant même leur commercialisation officielle. S’il commande sur Internet, ce sera prioritairement sur des sites de créateurs encore peu connus, ou sur des ventes aux enchères de vêtements ayant parfois appartenu à des célébrités.

Les fashion shoppers considèrent que le meilleur se retrouve sur Instagram, et que le nombre d’abonnés d’une personne est corrélé à son rang social. Afficher sur ce réseau social un vêtement qui n’y a jamais été posté constitue en quelque sorte le summum de la « branchitude ».

Les personal shoppers les plus en vue sont ceux qui sont le plus souvent présents aux « fashion weeks« . Pour savoir si vous êtes en face d’un vrai personal shopper, il faut lui poser la question. S’il met plus de 10 secondes à calculer le nombre d’éditions qu’il a vécues, c’est un véritable fashion shopper.

Voilà le premier type de fashion shopper, une sorte de passionné de la mode, à la fois esthète et compulsif, véritable expert sartorial toujours à la recherche de l’accessoire tendance.

Deux jeunes femmes fashion shopper marchant dans la rue avec des sacs et ravies de leurs achats
Deux jeunes femmes fashion shopper marchant dans la rue avec des sacs et ravies de leurs achats

Fashion shopper : le synonyme de personal shopper

Le deuxième type de fashion shopper est celui qui achète des articles pour le compte de quelqu’un d’autre. Il renvoie directement à l’expression anglaise très proche de personal shopper. Cette dernière renvoie à un métier qui a vu le jour au vingtième siècle, avec l’essor de la haute couture et du prêt-à-porter de luxe. Métier que l’on retrouve consacré au cinéma grâce à la caméra d’Olivier Assayas.

Quelles sont les missions du fashion shopper ?

Ces acheteurs écoutent attentivement les besoins et aspirations de leurs clients dans un premier temps. Selon les missions, ils ont plus ou moins de latitude dans les achats à réaliser. C’est pour cette raison qu’ils doivent impérativement comprendre le style de leurs clients, mais aussi maîtriser leur budget et leur style de vie avant d’effectuer tout achat. L’objectif est d’effectuer des achats satisfaisants, adéquats et utiles.

Comme ils agissent au nom d’une clientèle fortunée (et souvent élitiste), ils ont généralement accès à des collections exclusives qui ne sont pas disponibles dans les magasins ordinaires, ainsi qu’à des articles en prévente. Les fashion shoppers utilisent leur sens du détail et leur connaissance des tendances actuelles pour s’assurer que leurs clients sont toujours à leur avantage. Par exemple, un personal shopper peut tenir compte de la taille, de la morphologie, de la colorimétrie, du mode de vie ou même de l’âge du client.

Qu’est-ce qui différencie le fashion shopper du personal shopper ?

La principale différence entre ces deux termes est que le fashion shopper a plutôt une approche esthétique alors que le personal shopper a tendance à être plus pratique. Le personal shopper est un assistant polyvalent au service de son employeur. Il peut aussi bien se rendre chez le traiteur que dans des boutiques de haute couture. Étymologiquement, le personal shopper réalise des achats pour le compte d’un tiers.

Inversement, le fashion shopper n’est pas généraliste. Comme son nom l’indique, il est spécialisé dans la mode. Cet expert du stylisme marie ses connaissances aux attentes de son employeur pour lui offrir des pièces qui lui conviendront parfaitement. Mais, au-delà de cette distinction, dans les faits, le terme de fashion shopper est couramment utilisé comme synonyme de personal shopper.

Fashion shoppers : la confusion des genres

Il faut bien avouer que cette confusion entre les deux termes est entretenue par une marque parisienne « Fashion shoppers« . Il s’agit ni plus ni moins d’une agence de personal shoppers, pour tout ce qui relève du secteur du luxe (mode, accessoires, bijoux). Ainsi, difficile de s’y retrouver dans la jungle des anglicismes. Mais, dans tous les cas de figure, c’est le style qui a le dernier mot !

Personal shopper ? Fashion shopper ? Si vous vous perdez dans les expressions, nous avons une solution. Elle tient en un mot : l’application Ecostylia ! C’est un logiciel en ligne qui vous permet directement d’être conseillé sur les tenues qui vous conviendraient le mieux. Derrière cette intelligence artificielle, des vêtements et accessoires bien réels que vous pouvez acheter directement sur Ecostylia.com

Deux jeunes femmes dans un magasin d'habits, portant des sacs, regardant le contenu de l'un d'eux avec satisfaction
Deux jeunes femmes dans un magasin d’habits, portant des sacs, regardant le contenu de l’un d’eux avec satisfaction