Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le magazine pour tous

L’Eurovision 2024 dans le collimateur de Ségolène Royal

Ségolène Royal à gauche et Nemo, grand gagnant de l'Eurovision 2024, à droite.

Le concours de l’Eurovision 2024 s’est clôturé par la victoire de Nemo, artiste suisse autoproclamé non binaire, tandis que la Belgique et son représentant Mustii n’ont pas atteint la finale. La compétition a été marquée par des incidents, notamment l’exclusion des Pays-Bas, ajoutant du piment à l’événement.

Ségolène Royal critique l’Eurovision 2024 sur X – Anciennement Twitter

Ségolène Royal, l’ex-ministre française et ex-candidate finaliste à la présidentielle, a exprimé une critique virulente du concours sur X. Madame Royal a dénoncé ce qu’elle considère comme une « exhibition de laideur et de vulgarité », remettant en question l’allocation des fonds publics européens à cet événement. Elle a appelé à une enquête sur les choix vestimentaires des organisateurs, qualifiant les tenues « d’exhibitionnisme, » et a demandé un bilan financier détaillé de la compétition.

Les propos de Royal ont suscité un vif débat sur les réseaux sociaux, avec des opinions partagées. Certains défendent l’aspect artistique et expressif de l’Eurovision, tandis que d’autres soutiennent les critiques de l’ancienne ministre sur l’extravagance perçue comme excessive.