Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Robert Badinter, hommage national pour le grand homme

Robert Badinter, figure de la justice française nous quitte à 95 ans

Robert Badinter, l’homme qui a marqué l’histoire de la justice française par son combat contre la peine de mort, est décédé dans la nuit du 8 au 9 février 2024. En quête inlassable de justice, sa vie a été marquée par une lutte acharnée pour les droits de l’homme.

Dès ses premiers pas en tant qu’avocat, Robert Badinter s’est illustré par sa capacité à défendre des causes difficiles, souvent en faveur des plus vulnérables. Son engagement a trouvé son apogée lorsqu’il est devenu garde des Sceaux sous la présidence de François Mitterrand.

En 1981, sa détermination paye avec l’abolition de la peine de mort en France. Mais cette victoire historique n’était pas seulement législative, elle représentait surtout l’aboutissement d’un combat moral face à une institution que Badinter considérait comme "la négation ultime des droits de l’homme".

Badinter était aussi connu pour son investissement dans des causes internationales. Il a occupé la fonction d’émissaire spécial de l’Unicef, qui l’a amené à visiter des prisons d’enfants en Europe de l’Est. Il a également été impliqué dans la mise en place du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.

Au-delà de l’homme politique et du juriste, Badinter était un intellectuel engagé. En tant qu’auteur, il a su mettre sa plume au service de ses convictions. Ses ouvrages, tels que L’Exécution et L’Abolition, ne sont pas seulement des récits de son expérience personnelle, mais aussi des plaidoyers pour la dignité humaine. Ses engagements ont notamment été forgés par les épreuves de sa vie personnelle, comme le décès de son père pendant la Seconde Guerre mondiale.

La disparition de cet homme au parcours remarquable est une grande perte pour la France et pour tous ceux qui luttent pour la justice et les droits de l’homme à travers le monde. Son héritage restera à jamais vivant : un rappel constant pour les générations présentes et futures, de l’importance de défendre l’égalité. Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé qu’un hommage national sera rendu à celui qui a longtemps partagé la vie de l’illustre philosophe Élisabeth Badinter.