Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’émission Quotidien de Yann Barthès raciste ?

Yann Barthès, présentateur de Quotidien, au tribunal

Ce lundi 3 juin, Pierre Garnier gagant de la Star Academy sur TF1 a interprété Nous on sait en live dans l’émission Quotidien. Il était accompagné d’une troupe de gospel, et les fans ont apprécié la prestation, vue par près de 45 000 personnes sur Instagram.

Cependant, de graves accusations de racisme ont éclaté en coulisses. Certains choristes affirment avoir été victimes de discriminations raciales de la part des équipes de l’émission de TMC.

Une choriste de l’émission Quotidien du 3 juin s’exprime sur X (Anciennement Twitter)

Sur le réseau social X, un choriste a écrit : « J’étais choriste et la prod de l’émission Quotidien ? Franchement non, revoyez vos bonnes manières et la manière dont on traite les gens ».

Un autre témoignage accuse la production d’avoir donné des bracelets noirs à 99 % des choristes noirs et de les avoir confinés dans une petite salle, tandis que les choristes blancs étaient laissés sur le plateau. « Le racisme qu’on a subi ? Je n’ai jamais vécu ça de ma vie. Une honte. » a-t-il ajouté.

Ce mardi 4 juin, la société de production Bangumi a répondu, qualifiant l’incident de « couac de communication ». Ils affirment qu’une quarantaine de choristes ont été placés dans une loge pour attendre leur passage, comme c’est le cas pour tous les lives du vendredi. « Nous n’avons trié ou compté personne. Je trouve ça glauque d’imaginer qu’on ait pu trier les gens par race » a déclaré un représentant de Bangumi.

La société a annoncé qu’elle contactera les choristes concernés pour s’excuser. « En aucun cas il s’agit de racisme. C’est horrible pour nous d’imaginer que les gens puissent imaginer ça des équipes de Quotidien », a conclu la célèbre société de production.