Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le magazine pour tous

Cent visages s’unissent contre les violences sexistes

La comédienne Anna Mouglalis devant un ciel bleu

Dans une manifestation remarquable de solidarité, cent personnalités françaises ont posé pour Le Monde, réclamant une loi plus complète pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes. Parmi eux, des figures de tous horizons professionnels qui ne se résument pas à des chiffres, mais incarnent les voix de millions d’autres touchés par ce fléau.

Cette action collective fait suite à une série de révélations #MeToo qui ont mis en lumière le caractère systémique de ces violences. Ces prises de parole visent à briser un déni collectif qui, jusqu’à présent, a trop souvent protégé les agresseurs au lieu de soutenir les victimes.

La tribune souligne l’urgence d’une législation plus ambitieuse, notamment par la clarification des définitions juridiques de "viol" et de "consentement", l’introduction du terme "inceste", et l’amélioration des processus judiciaires pour les victimes. Le taux alarmant de classements sans suite, atteignant 94 % en 2022, est un indicateur criant de l’échec actuel des dispositifs en place.

La comédienne Anna Mouglalis, initiatrice du projet photographique avec Anne-Cécile Mailfert et Muriel Réus, met en lumière cette nécessité de changement. L’objectif est clair : passer d’une politique de communication à une action concrète et financée, pour que le combat contre les violences sexuelles et sexistes devienne une véritable priorité nationale, soutenue par des moyens à la mesure des enjeux.

Face à ce constat accablant, la réaction des personnalités et des citoyens appelle à une transformation profonde, où le silence et la complaisance n’auront plus leur place. C’est un appel à l’action, à la vigilance et à l’engagement de tous pour que de véritables changements soient enfin réalisés.