Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le magazine pour tous

Pauvres créatures : Emma Stone star du film qui réinvente Frankenstein

Après son succès dans Cruella, Emma Stone revient en force dans Pauvres créatures

Pauvres créatures, réalisé par Yórgos Lánthimos, est sorti en salles ce mercredi 17 janvier. Le film, qui met en vedette Emma Stone et Willem Dafoe, propose une vision singulière du mythe de Frankenstein.

Pauvres créatures suit les aventures de Bella, une créature semblable à la fiancée de Frankenstein, dans une Angleterre fictive du XIXe siècle. Bella est le résultat d’une expérience faite par un scientifique se faisant appeler « Dieu », pour laquelle le cerveau d’un bébé a été greffé sur le corps d’une femme suicidée.

Protégée par ce Docteur Frankenstein britannique, qu’interprète Willem Dafoe, Bella, assoiffée de connaissances, s’évade dans le monde extérieur, guidée par un avocat débauché joué par Mark Ruffalo. Bella voyage de Lisbonne à Paris en passant par Alexandrie. Au fil de son périple, elle conquiert son indépendance en expérimentant les plaisirs du sexe, allant jusqu’à se prostituer.

Emma Stone, récompensée par un Golden Globe et potentiellement en lice pour un deuxième Oscar, y livre une performance remarquable. Le film se distingue par son originalité et la qualité de son interprétation, bien que son esthétique particulière puisse décontenancer certains spectateurs.

Pauvres créatures se veut une variation féministe et fantaisiste de Frankenstein. Déjà primé à la Mostra de Venise et aux Golden Globes, le film est un favori pour les Oscars. Adapté d’un roman de l’écrivain écossais Alasdair Gray, Pauvres créatures navigue entre le rétrofuturisme et le steampunk, offrant un divertissement populaire doublé d’une réflexion sur les normes imposées aux femmes.

Bande-annonce officielle de Pauvres créatures