Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le magazine pour tous

Micheline Presle : les adieux d’une reine

L'actrice française Micheline Presle sur un fond de ciel

Micheline Presle, grande dame du cinéma français, s’est éteinte ce mercredi 21 février, à l’âge de 101 ans. Sa disparition a été annoncée par sa famille, marquant la fin d’une ère pour le septième art. Connue pour ses rôles qui ont traversé les époques, Micheline Presle laisse derrière elle un patrimoine cinématographique remarquable.

Née le 22 août 1922, Mademoiselle Presle a débuté sa carrière avant la Seconde Guerre mondiale et est rapidement devenue une des actrices les plus respectées de sa génération à l’instar de ses estimées consœurs Danielle Darrieux et Michèle Morgan. Elle a brillé dans des films tels que Paradis perdu d’Abel Gance ou Falbalas de Jacques Becker.

Son rôle dans Le Diable au corps de Claude Autant-Lara, où elle a joué aux côtés de Gérard Philipe, a marqué les esprits, lui conférant une place importante dans le cœur des cinéphiles. Au-delà du grand écran, Micheline Presle a également fait carrière au théâtre et à la télévision, notamment avec son rôle dans la série Les Saintes Chéries.

Redécouvrez Micheline Presle dans la série ‘Les Saintes Chéries’

Sa capacité à embrasser des rôles variés avec grâce et intensité a fait d’elle une icône durable du cinéma, suscitant même l’admiration proclamée d’un Jean-Marie Lepen… En reconnaissance de cette contribution culturelle remarquable, Presle a été honorée d’un César d’honneur par l’Académie des César en 2004.

Sa disparition est non seulement une perte pour le monde du cinéma, mais aussi pour le public qui a suivi sa carrière pendant près de sept décennies. Micheline Presle a traversé les âges avec élégance, partageant la scène avec des générations d’acteurs et laissant une empreinte indélébile sur l’industrie.

Les obsèques de celle qui était aussi la maman de la réalisatrice Tonie Marshall — décédée en 2020 — se tiendront dans l’intimité, conformément aux souhaits de sa famille. Son souvenir restera dans la mémoire des cinéphiles.