Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Michael Jackson : et si c’était un suicide ?

Michael Jackson devant un fond rouge

À sa mort en 2009, Michael Jackson devait 500 millions de dollars à plus de 65 créanciers, révèle un document judiciaire du 21 juin. L’interprète de Thriller avait de nombreux procès en cours et une succession évaluée à 2 milliards de dollars, entraînant plusieurs litiges.

Les exécuteurs testamentaires cherchent à récupérer les frais juridiques et d’exploitation accumulés depuis six ans. Ils ont renégocié les accords de financement pour réduire les taux d’intérêt et éviter la perte d’actifs, ce qui a permis de satisfaire les dettes existantes au décès du chanteur.

Début juin, la succession de Michael Jackson a vendu sa part du catalogue musical à Sony Corp pour 750 millions de dollars, représentant l’actif le plus lucratif de l’artiste. Michael Jackson est décédé à 50 ans d’un arrêt cardiaque en 2009, causé par une combinaison mortelle de sédatifs et de propofol. En 2011, son médecin personnel, Conrad Murray, a été reconnu coupable d’homicide involontaire.

Cependant, certaines hypothèses évoquent un possible suicide de Michael Jackson, accablé par ses dettes monumentales. Le chanteur était connu pour ses dépenses extravagantes, incluant dons, cadeaux, voyages et œuvres d’art. Dès 1993, il accumulait déjà des dettes importantes, atteignant 140 millions de dollars en 1998 et augmentant de 170 millions entre 2001 et 2009. L’artiste comptait rembourser ses dettes grâce à une série de concerts à Londres, préparée au moment de sa mort.

Les documents judiciaires indiquent que la star avait des poursuites en instance dans le monde entier et plus de 65 réclamations de créanciers, entraînant de nombreux et coûteux litiges. L’énorme pression financière et les poursuites incessantes auraient pu pousser Michael Jackson à des conduites autodestructrices, voire un acte désespéré. Toutefois, malgré ces dettes, la succession de Michael Jackson est aujourd’hui évaluée à plus de 2 milliards de dollars.