Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Splendeurs et misères pour Meghan et Harry

Meghan Markle et son époux le prince Harry

Meghan Markle a récemment fait parler d’elle lors de son voyage au Nigeria. Ses tenues glamours et ses épaules dénudées ont suscité la polémique. Deux semaines après sa visite, la première dame du pays, Oluremi Tinubu, a dénoncé les tenues trop sexy des stars américaines, sans citer directement la duchesse de Sussex.

Dans un discours célébrant "les mères de la nation", l’épouse du président nigérian a exhorté les jeunes Nigériennes à ne pas imiter les stars hollywoodiennes. Elle a critiqué la nudité omniprésente, inacceptable dans la culture nigériane. Meghan Markle, dont les tenues lors de son séjour ont coûté plus de 140 000 euros, a été jugée indécente par certains médias.

Meghan avait porté une robe couleur pêche à dos nu, une robe moulante avec une découpe sur la poitrine et une tenue jaune sans manches. La première dame a également remis en question la présence de Meghan au Nigeria.

La duchesse de Sussex avait déclaré que le Nigeria était un peu "son pays" en raison de ses racines nigérianes révélées par un test génétique. Cependant, une meilleure compréhension des coutumes locales aurait pu éviter cette polémique.

L’aspect officiel de cette visite avait d’ailleurs éveillé la colère du roi Charles III. L’espace dédié à Harry et Meghan sur le site royal rétrécit, leurs profils ayant été réduits et relégués sous celui du prince Andrew, impliqué dans le scandale Epstein.

En 2016, une déclaration de Harry pour défendre Meghan des attaques racistes a été supprimée. Dans ses mémoires, Harry révèle que cette déclaration a provoqué la colère de son père et de son frère, car elle ternissait leur image, un conflit discrètement étouffé par la famille royale.