Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le magazine pour tous

Karine Le Marchand victime de la cheffe des paparazzis ?

Karine Le Marchand photographiée par des paparazzis

Michèle Marchand, surnommée Mimi, célèbre figure des paparazzis et de la presse people en France, est soupçonnée d’avoir tenté d’extorquer de l’argent à la star de M6 Karine Le Marchand. Cette affaire commence le 5 mars 2024 lorsque Alya Le Marchand, la fille de l’animatrice, est arrêtée pour une affaire liée au cannabis. Des photos prises lors de sa sortie de garde à vue auraient été utilisées pour faire pression sur sa mère.

Karine Le Marchand affirme avoir évité la publication des clichés contre une somme de 3 000 euros, sans révéler initialement l’identité de la personne impliquée, désormais identifiée comme étant Mimi Marchand, très liée au couple présidentiel et des personnalités de premier plan selon France 2. Cette dernière aurait par la suite demandé un montant supplémentaire de 3 000 euros, devenant plus insistante et menaçante, ce qui a poussé la célèbre animatrice à déposer une plainte.

Complément d’enquête. De « Voici » à l’Elysée : Mimi Marchand, l’influente de la République/ Extrait 3

Au-delà de cette tentative d’extorsion, l’affaire se complique avec l’implication de deux fonctionnaires de police, également accusés de corruption et de violation du secret professionnel. Ces derniers auraient été en contact avec le paparazzi Sébastien Valiela, bien connu pour ses clichés de personnalités publiques.

La justice française a donc requis le renvoi de Michèle Marchand devant le tribunal pour répondre de ces accusations. De son côté, Karine Le Marchand a exprimé publiquement son indignation et son intention de défendre sa famille contre ce qu’elle considère comme de la malveillance.