Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le magazine pour tous

Jodie Foster soutient la libération de la parole en France

Célèbre depuis l'adolescence, l'actrice américaine Jodie Foster continue une remarquable carrière

Jodie Foster a partagé son point de vue sur la récente libération de la parole autour des violences sexuelles en France. Lors d’un entretien sur France Inter, l’actrice s’est exprimé sur la manière dont les femmes se positionnent aujourd’hui face aux agressions.

L’affaire Depardieu, qui a vu l’acteur mis en cause par plusieurs femmes pour viols et agressions sexuelles, est en grande partie à l’origine de ces propos. Pour Foster, cette prise de conscience était inévitable pour changer la culture du silence qui a longtemps régné dans le cinéma occidental et français en particulier.

La plainte pour viol récemment déposée par Judith Godrèche contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon a également été évoquée. Foster évoque un climat de changement où les victimes se sentent encouragées à exiger justice, comparativement à son enfance où "les femmes avaient l’impression de ne pas pouvoir dire non".

Soulignons aussi les propos de Valérie Hurier, directrice de la rédaction de Télérama, qui a estimé comment le système cinématographique, soutenu par les médias, a ignoré et parfois soutenu ces comportements prédateurs. Six ans après le début du mouvement #MeToo, qui continue de gagner en ampleur, elle a appelé à un changement de mentalité pour que l’industrie ne soit plus un lieu d’exploitation.

Plus de six ans après le mouvement #MeToo, le cinéma français commence enfin à se confronter à ses propres démons. Les récents scandales et les courageuses déclarations de victimes montrent qu’il reste encore beaucoup à faire pour éradiquer les violences sexuelles.