Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les princes Harry et William plus irréconciliables que jamais

Le prince William à gauche et le prince Harry à droite, séparés par la foudre

Depuis mars 2020 et leur départ de Londres, Meghan Markle et le prince Harry se sont éloignés considérablement de la famille royale britannique. Le second fils du roi Charles III n’a presque plus de contact avec son père et n’a plus reparlé à son frère, William, depuis plusieurs mois. Certains espèrent une réconciliation, mais selon l’expert Tom Quinn, interrogé par le Mirror, il y a peu d’espoir.

Les interviews et les révélations du prince Harry, dans la série Harry & Meghan et son autobiographie Spare, ont laissé des traces profondes. "Les conflits entre William et Harry ont duré trop longtemps, mais les deux hommes sont notoirement têtus. William estime que l’image de la famille royale a été gravement endommagée par son frère et Harry de son côté se sent insignifiant", éternel second explique Quinn.

Selon l’expert royal, “la seule façon pour Harry de revenir est de présenter des excuses appropriées et une promesse d’arrêter de prétendre être le membre actif qu’il a refusé d’être en quittant le Royaume-Uni." Meghan et Harry, ainsi que William et Charles, souffriraient tous de cette atmosphère dysfonctionnelle, mais comme la rupture familiale se déroule devant le monde entier depuis des années maintenant, ils ne voient pas d’issue. Harry veut des excuses et aspire à toujours plus de liberté. Pas sûr que William et le roi Charles apprécient…

Le prince William et son père Charles III paraissent plus unis que jamais, laissant de côté le prince Harry, bien seul malgré le soutien de la famille de sa regrettée maman. Il y a quelques jours, le souverain s’est affiché avec son fils aîné pour un événement important : le prince de Galles a succédé à son père en devenant colonel en chef de l’armée de l’air, poste que le roi Charles a occupé pendant plus de 30 ans.

Un vrai camouflet pour le prince Harry qui a été engagé dans l’armée. De plus, lors de la venue du duc de Sussex à Londres pour le 10e anniversaire des Invictus Games, Charles III n’a prétendument pas pu voir son fils, prétextant un agenda trop chargé. La situation semble ainsi s’enliser entre le père malade et son fils cadet. Pas mieux avec le prince William, pourtant fragilisé par la maladie de son épouse qui souhaite lui aussi maintenir une certaine distance.