Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Non Gérard Depardieu ne reviendra pas de si tôt au cinéma

Gérard Depardieu au bord d'un lac

Un communiqué dévoilé lundi annonçait le retour de Gérard Depardieu dans un film autrichien. Son agent dément fermement l’information.

Alors qu’un producteur autrichien avait annoncé le retour de Gérard Depardieu au cinéma dans un film d’action, malgré les nombreuses accusations de violences sexuelles qui pèsent sur l’acteur, l’agent du monstre sacré dément formellement ce mardi 21 mai auprès de nos confrères de BFMTV.

L’information, relayée par The Sun, venait d’un communiqué révélé lundi par PR Newswire. L’agence de presse américaine avait rapporté que l’acteur français de 75 ans serait bientôt à l’affiche d’un film baptisé Agents de voyage.

Il devait être coproduit par les Autrichiens Norbert Blecha, producteur, et Jürgen Pichler – surnommé Trickster -, musicien et homme d’affaires. Ce dernier, qui devait lui aussi avoir un rôle dans le long-métrage, avait relayé l’information sur son propre compte Instagram.

Le communiqué attribuait même des propos à Gérard Depardieu : "Ce projet arrive à un bon moment, j’ai hâte de me remettre au travail", pouvait-on y lire. "J’ai été choisi pour incarner un personnage formidable et j’ai hâte de lui donner vie".

Le communiqué de PR Newswire promettait un film au budget de près de 85 millions de livres sterling (près de 100 millions d’euros), qui serait basé sur de réels événements tournés au Brésil, au Mexique, au Royaume-Uni, en Turquie, en Espagne ainsi qu’en République dominicaine. Le même communiqué annonçait que les mannequins Alexandra Pekarkova et Monika Jakišić auraient, elles aussi, des rôles de premier plan dans le long-métrage.

Pichler y évoquait les controverses qui entourent Gérard Depardieu : "Bien sûr, il a récemment fait l’objet de graves accusations", pouvait-on lire. "Moi-même et tous les acteurs et l’équipe de ‘Agents de voyage’ défendons l’empowerment et l’empathie".

Depuis 2020, cinq femmes ont déposé plainte contre l’acteur pour viol, agression sexuelle, harcèlement sexuel ou outrages sexistes et une sixième plainte était évoquée par Mediapart en mars dernier. Déjà mis en examen pour viol, il "s’est vu remettre une convocation devant le tribunal correctionnel" et sera jugé en octobre 2024 à Paris pour des faits survenus en 2021.

Gérard Depardieu nie de son côté catégoriquement toutes les accusations portées à son encontre. "Jamais au grand jamais, je n’ai abusé d’une femme", assurait-il en octobre dernier au Figaro. Il avait toutefois reconnu avoir un tempérament "provocant, débordant, parfois grossier".

L’agence VMA qui représente l’acteur dément elle toute participation du célèbre comédien.