Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le magazine pour tous

Brigitte et Emmanuel Macron : de nouveau face à l’infâme rumeur

La Première dame Brigitte Macron et le président de la République Emmanuel Macron face aux rumeurs de transsexualité.

Une rumeur tenace lancée en France par certains complotistes et internautes, accusant Brigitte Macron d’être transgenre, a été reprise outre-Atlantique par des figures du parti républicain US. La journaliste américaine Candace Owens, soutien de Donald Trump, a relancé cette théorie douteuse sur X en la présentant comme l’un des plus grands scandales politiques. Selon elle, la Première dame française serait en réalité un homme. Elle a étayé cette affirmation dans une vidéo déjà visionnée plus de 1,5 million de fois.

Fake news « Brigitte Macron » : dans la tête des complotistes – Vidéo de France Culture

L’accusation, qui prétend que la Première dame serait née Jean-Michel Trogneux, s’articule autour de l’absence supposée de photos de Brigitte Macron jeune et d’une présumée ressemblance avec son frère, déviant jusqu’à des narratifs de transsexualité.

L’intérêt soudain de l’ambitieuse Candace Owens depuis les États-Unis pour cette théorie, largement discréditée en France, semble être motivé par l’approche des élections américaines et européennes. Owens soutient que les médias mainstream dissimulent cette histoire, qu’elle qualifie de chantage politique orchestré par des forces obscures, sans toutefois identifier ces dernières. Ce discours reprend les schémas classiques du complotisme, où les individus sont prétendument manipulés par une entité omnipotente.

L’intérêt de certains internautes pour la vie privée de l’épouse du président de la République est bien réel. Nombreuses sont les requêtes Google qui s’interrogent sur l’âge de Brigitte Macron, ses cheveux, son mariage…

Cyril Hanouna, lors de l’émission Touche pas à mon poste qu’on ne présente plus, a d’ailleurs évoqué avec ses chroniqueurs la portée de la rumeur. Affaire également évoquée par le Daily Mail entre autres.

Emmanuel et Brigitte Macron essayent tant bien que mal de tourner le dos aux rumeurs infectes
Emmanuel et Brigitte Macron essayent tant bien que mal de tourner le dos aux rumeurs infectes

Cette situation rappelle d’autres campagnes de désinformation basées sur l’identité de genre, visant des personnalités politiques telles que Michelle Obama et l’ancienne Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern. Ce type de rumeurs malveillantes a aussi nui à des femmes françaises célèbres comme la chanteuse Sheila, l’ex-Miss France Élodie Gossuin et même la comédienne et ex-muse de Salvador Dali, Amanda Lear, qui elle a choisi de s’en amuser.

La réponse d’Emmanuel Macron à ces allégations farfelues a été de déplorer la présence de « fadas ». Cette affaire soulève des questions sur la portée des fake news trop largement véhiculées par les réseaux sociaux. C’est d’autant plus inquiétant à l’approche d’élections majeures.