Brigitte Bardot en colère contre Emmanuel Macron, le Pape François et la série sur sa vie

Les prises de paroles de Brigitte Bardot intéressent toujours autant, 50 ans après avoir quitté le cinéma

Brigitte Bardot a accordé un long entretien à Valeurs Actuelles sur différents sujets touchant à sa foi, ses convictions et son engagement. Elle commence par rassurer sur son état de santé, précisant que ses soucis étaient liés à la canicule.

Concernant Noël, Bardot déplore la transformation de cette fête sacrée en un événement commercial. Elle critique notamment la consommation excessive, particulièrement en ce qui concerne le foie gras et les répercussions sur les animaux.

Sur le plan politique et social, elle juge le Pape François décevant et se montre nostalgique des figures ecclésiastiques du passé, comme Jean-Paul II. Bardot appelle à la reconnaissance des racines chrétiennes de la France dans la Constitution.

Bardot, connue pour son amour des animaux, exprime son désarroi face à ce qu’elle considère comme une trahison des valeurs traditionnelles et chrétiennes de Noël. Elle se dit croyante, mais d’une manière personnelle, entretenant une relation directe avec la Vierge Marie et s’inspirant de Saint François d’Assise pour son amour des animaux.

Elle n’a regardé qu’un épisode de la série retraçant sa vie diffusée sur France 2 et Netflix et n’a aucunement apprécié : “tellement minable… j’avais envie de pleurer”.

La star française, également connue pour ses opinions tranchées, ne cache pas son mécontentement face à la politique d’Emmanuel Macron, surtout en ce qui concerne la protection animale et la gestion du pays. Elle reproche au président son manque d’empathie et de respect envers le peuple français et ses animaux.

Enfin, Bardot évoque les difficultés rencontrées par sa fondation dans la lutte pour la cause animale, déplorant le manque de reconnaissance et de soutien du gouvernement. Malgré ces obstacles, elle reste déterminée à poursuivre son combat, motivée par son amour inconditionnel pour les animaux et sa quête de justice.