Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le magazine pour tous

Cannes : aucune marque de luxe ne veut habiller Artus et les acteurs d’Un p’tit truc en plus

Artus accompagné de Clovis Cornillac et Alice Belaïdi d'Un p’tit truc en plus

Artus, réalisateur du film Un p’tit truc en plus, a partagé sa frustration, car aucune marque de luxe n’a proposé de tenues pour ses acteurs, pour la plupart inconnus et en situation de handicap, pour le Festival de Cannes. Le cinéaste a révélé cette information lors d’une interview avec France Inter. Il insiste sur le fait que cette attitude ne correspond pas à l’usage habituel où les marques prêtent volontiers leurs créations.

Artus dénonce les marques de luxe sur France Inter – Via @franceinter sur X (Anciennement Twitter)

« On nous sort des histoires de quotas, en disant ‘On a déjà prêté tous nos costumes' », a rapporté Artus, manifestement déçu par ces justifications qu’il juge peu crédibles. Selon lui, les marques préfèreraient habiller des célébrités établies plutôt que des acteurs moins connus, surtout ceux en situation de handicap.

Néanmoins, Artus reste positif et se réjouit de la montée des marches à Cannes le 22 mai, dévoilant que les costumes seront finalement conçus par les costumières du film. Il valorise cette initiative comme une preuve de l’indépendance et de la créativité de son équipe.

Le film, qui a déjà attiré plus de 1,6 million de spectateurs depuis sa sortie, met en scène une comédie dans laquelle l’humour et la sensibilité envers les personnes handicapées prédominent. Artus et les autres acteurs, dont Clovis Cornillac et Alice Belaïdi, incarnent des personnages qui, sous couvert d’une fuite, se mêlent à une colonie de vacances pour jeunes handicapés mentaux.

Artus espère que cette visibilité accrue lors du festival contribuera à changer les mentalités et encouragera une plus grande inclusivité dans tous les aspects de la société, y compris la mode…