Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Anouk Aimée : l’héroïne de Un Homme et une femme nous quitte

Anouk Aimée jeune tient un chat dans ses bras devant un ciel bleu

Anouk Aimée, inoubliable actrice française, qui a joué entre autres dans le film Un homme et une femme, est décédée à l’âge de 92 ans. La nouvelle a été annoncée par sa fille, Manuela Papatakis, sur Instagram : "Avec ma fille, Galaad, et ma petite-fille, Mila, nous avons l’immense tristesse de vous annoncer le départ de ma maman Anouk Aimée. J’étais tout auprès d’elle lorsqu’elle s’est éteinte ce matin, chez elle, à Paris".

Manuela Papatakis annonce le décès de sa maman Anouk Aimée sur Instagram

Née en 1932 à Paris sous le nom de Françoise Dreyfus, Anouk Aimée commence sa carrière au cinéma dès l’âge de 14 ans. Son pseudonyme, Anouk Aimée, lui est donné par le célèbre poète Jacques Prévert. Aimée s’illustre dans des œuvres marquantes de la Nouvelle Vague et au-delà, travaillant avec des réalisateurs de renom comme Federico Fellini, Claude Lelouch, Jacques Demy, et bien d’autres.

Anouk Aimée fait ses débuts au cinéma dans les années 1940, mais ce n’est que dans les années 1960 que sa carrière décolle véritablement. Elle joue dans des films majeurs comme La Dolce Vita et Huit et demi de Federico Fellini, Lola de Jacques Demy, et surtout Un homme et une femme de Claude Lelouch, aux côtés de Jean-Louis Trintignant. Ce dernier film remporte la Palme d’or à Cannes et lui vaudra une nomination aux Oscars.

Le couple, mythique du célèbre film s’est retrouvé dans les deux suites : 'Un homme et une femme : Vingt ans déjà' (festival 1986), et ensuite 'Les Plus Belles Années d'une vie' (festival 2019)
Le couple, mythique du célèbre film s’est retrouvé dans les deux suites : ‘Un homme et une femme : Vingt ans déjà’ (festival 1986), et ensuite ‘Les Plus Belles Années d’une vie’ (festival 2019)

Au-delà du cinéma français, Anouk Aimée s’illustre également dans le cinéma américain, tournant pour Sydney Lumet dans Le Rendez-vous et George Cukor dans Justine. Elle collabore avec de nombreux cinéastes italiens, notamment Dino Risi et Sergio Corbucci, renforçant ainsi son statut d’icône internationale.

Anouk Aimée ne se considérait pas comme une actrice en quête de carrière, mais plutôt comme quelqu’un qui laissait les opportunités venir à elle. Cette approche lui a permis de créer un héritage considérable dans le monde du cinéma. En 2002, elle reçoit un César d’honneur des mains de Claude Lelouch, en reconnaissance de l’ensemble de sa longue carrière.

Au cours de sa fabuleuse carrière, des journalistes ont prêté à la discrète Anouk Aimée de nombreuses liaisons avec des personnalités telles que Jean Genet, Jean Cocteau, Raymond Queneau, Warren Beatty et Omar Sharif… La réalité est bien moins fantasque.

L’inoubliable actrice Anouk Aimée avait joué dans des films mythiques comme Un homme et une femme, Huit et demi et La Dolce Vita
L’inoubliable actrice Anouk Aimée avait joué dans des films mythiques comme Un homme et une femme, Huit et demi et La Dolce Vita

Grande amoureuse, elle se serait mariée quatre fois. En février 1949, elle épouse Edouard Zimmermann, un industriel parisien, mais leur mariage ne dure qu’un an. De 1951 à 1958, elle est mariée à Nikos Papatakis père de sa fille unique, Manuela née en 1951.

En 1966, sur le tournage de Un homme et une femme Anouk Aimée rencontre l’auteur-compositeur-interprète Pierre Barouh qui la demande en mariage. Ils divorceront trois ans après. L’acteur académique britannique Albert Finney, qui a lui aussi connu une longue et prodigieuse carrière, fut son dernier époux pendant huit années.

Anouk Aimée continue à travailler avec Claude Lelouch, apparaissant dans Et si c’était à refaire et dans la suite de Un homme et une femme, Un homme et une femme : vingt ans déjà. Sa dernière apparition au cinéma se fait dans Les plus belles années d’une vie en 2019.

Anouk Aimée restait resplendissante malgré les décennies. Elle interprétera d’ailleurs la mère de Napoléon aux côtés de Christian Clavier dans le rôle titre
Anouk Aimée restait resplendissante malgré les décennies. Elle interprétera d’ailleurs la mère de Napoléon aux côtés de Christian Clavier dans le rôle titre

Anouk Aimée laisse derrière elle un héritage cinématographique riche et varié, ayant marqué de son empreinte l’industrie du cinéma à travers des décennies de performances inoubliables.

Sa présence gracieuse, son élégance discrète et son talent exceptionnel continueront d’inspirer les générations futures. Nos pensées vont à sa famille, ses proches et de nombreux cinéphiles dans le monde.