Le magazine pour tous

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les caprices d’Agustín Galiana

Agustín Galiana devant un fond orange

Agustín Galiana ne supporte plus d’être réduit à son physique de latin lover. "Les gens n’ont que cette image de moi. Pour moi, ce n’est pas vrai. C’est important de l’expliquer parce que ça me gêne, ça me vexe, ça m’énerve… Parce qu’en fait, cette question ça me touche en plein cœur, parce qu’on dirait que mon talent n’est que là. Moi, ça fait huit ans que je travaille pour la France et je pense que j’ai démontré que je suis plus qu’un corps", a martelé le comédien de 46 ans à la radio.

Agustín Galiana profite de sa promotion pour mettre les choses au clair. Au mois d’avril dernier, l’Espagnol a sorti un nouvel album intitulé Enamorado, son troisième disque en français. Ce mardi 2 juillet, le chanteur était en radio pour parler de son projet : "C’est un album qui parle d’amour, mais d’un amour heureux. L’amour avec un grand A. À l’amour-propre, à l’amour au public, à l’amour que j’aimais au passé, à l’amour de famille, à l’amour des amis".

S’il est épanoui dans sa vie d’artiste, Agustín Galiana a toutefois tenu à pousser un coup de gueule au cours de son entretien. Celui qui fêtera ses 46 ans le 7 juillet prochain a exprimé son ras-le-bol vis-à-vis de la réputation de bel homme qui le suit dans le monde médiatique : "Beaucoup de gens disent que je suis un latin lover. (…) Les gens n’ont que cette image de moi. Pour moi, ce n’est pas vrai. Moi, je suis quelqu’un qui a des émotions. On m’a collé cette image parce que le personnage que je joue et qu’on me donne pour jouer, c’est toujours ça dans les séries ou dans les films".

Agustín Galiana veut montrer qu’il est bien plus qu’un simple physique, et espère que son message sera enfin entendu.